Guide du Husky

Le husky est un chien de taille moyenne à l’allure élégante et souple. Traditionnellement il sert de chien de traîneau, mais peut tout à fait être adopté en tant que chien de compagnie. Hyperactif, ce chien loup sait se montrer indépendant, mais il n’aime pas tellement la solitude pour autant.

Husky

En savoir plus à propos du Husky

Avec une allure souple et élégante, le Husky est un chien bien proportionné et fait partie des races à taille moyenne. Initialement c’est un chien de meute, c’est pourquoi il a besoin d’appartenir à un groupe et d’avoir une vie sociale bien remplie. Et ce, que ce soit avec d’autres chiens ou avec des humains. De ce fait, il n’apprécie guère la solitude et vit très mal l’isolement et les absences de ses propriétaires.

Ce chien n’est franchement pas le roi de l’obéissance. En effet, de par sa nature indépendante, il n’a de cesse de remettre en question les ordres de son maître. De ce fait, c’est lorsqu’il est encore un chiot que son éducation doit commencer, il doit être encadré dès son plus jeune âge pour faciliter l’apprentissage. Vous devez également instaurer une relation de confiance et de respect avec ce magnifique chien nordique, pour pouvoir obtenir une coopération de la part de ce toutou primitif.

Ce n’est pas un chien vorace ou gourmand. Il se contente de peu et assez frugal. Bien qu’il ne vous coûte pas trop en nourriture, il pourrait vous ruiner en mobilier. En effet, ce chien peut faire de nombreux dégâts chez vous s’il s’ennuie, surtout s’il est confiné dans un endroit étroit, tel qu’un appartement ou une pièce de la maison. 

Le Husky est très tendre avec les membres de son cercle social, qui sont très importants à ses yeux. Il a vraiment besoin d’être entouré pour être heureux. D’ailleurs, il est aussi très jovial et joyeux avec les inconnus, il ne connaît pas le sentiment d’agressivité. Il sera méfiant seulement s’il sent que ses propriétaires sont en danger.

Points importants à propos du Husky

L’histoire du Husky

Le nom original de ce chien est Husky Sibérien du fait qu’il soit originaire de Sibérie, une région bien connue pour ses températures froides. À l’origine, l’apparition de ces chiens est due à la tribu esquimau des Choukchis, qui les utilisaient pour tirer les traîneaux.

Dans la légende de cette tribu, la naissance du Husky est le fruit de l’amour entre la lune et un loup. Ce qui expliquerait l’allure de loup de ce chien avec une queue en forme de croissant de lune.

Au début du 20e siècle, les premiers Husky sont importés en Alaska par un marchand de fourrure russe pour participer à une course de 653 km. Toutefois, l’élevage sélectif de cette race a commencé aux États-Unis, grâce à Eva Seelay, qui est considérée comme la mère de ce chien et du Malamute d’Alaska. 

La race du Husky est officiellement reconnue en 1966. 

Taille du Husky

Chien de taille moyenne, le Husky mâle mesure entre 53 cm et 60 cm pour un poids allant de 20 kg à 30 kg. 

Les femmes sont légèrement plus petites, leur taille est comprise entre 50 cm et 56 cm et un peu plus légères, elles pèsent entre 16 kg et 23 kg. 

Personnalité du Husky

Très affectueux avec les membres de son groupe social, ce chien pourra s’adapter à une vie avec des enfants. Néanmoins, si les enfants sont trop petits, il les ignorera simplement. Quand il est chiot, le Husky est assez joueur, mais il s’assagit avec le temps et l’âge. Adulte, il préfèrera vaquer à ses occupations seul (en sachant qu’il est entouré), plutôt que de jouer avec les membres de sa famille (canin ou humain).

Certes il est très affectueux, mais il peut aussi être indépendant en tant que chien primitif de nature. Indépendant, mais pas solitaire, il aura quand même besoin que vous soyez présent. Bien qu’il ait besoin de beaucoup d’exercice physique, si ses besoins sont comblés, il sait se montrer doux et calme à la maison. 

Ce chien est de nature amicale et n’est pas possessif, il n’est donc ni méfiant ni agressif envers les étrangers. Ce n’est donc pas un bon chien de garde, il sera seulement méfiant, voire dissuasif s’il sent que ses maîtres sont en danger. 

Si vous pratiquez la chasse, vous vous entendrez très bien avec ce chien loup. En effet, c’est un très grand prédateur avec un grand instinct de chasse. Toutefois, prenez garde aux balades sans laisse, cet instinct pourrait le pousser à partir chasser sans vous attendre. Dans ce cas il ne reviendrait que lorsqu’il l’aurait décidé. 

Ne soyez pas surpris par les hurlements que votre Husky peut pousser, il a tendance à faire le loup plutôt que d’aboyer. Il n’aboie pas souvent, mais peut être bavard s’il se sent seul. Assez difficile à éduquer, ce chien n’aime pas particulièrement exécuter des exercices. Les bases éducatives doivent être enseignées dès qu’il est chiot et tout au long de sa vie, puisque rien n’est jamais totalement acquis avec lui. 

Santé du Husky

Étant donné qu’il a été très peu modifié par l’Homme, le Husky est un chien primitif très robuste. Son espérance de vie est en moyenne comprise entre 11 ans à 13 ans, ce qui est assez élevé pour un chien de sa taille. 

Contrairement aux idées reçues, ce chien ne souffre pas tellement de la chaleur. Ceci est dû au fait qu’en été, il perd son sou poil, son pelage s’adapte donc parfaitement aux climats. Fait beaucoup plus connu : il peut vivre dans des températures très froides. En effet, il supporte le froid jusqu’à – 40 degrés, mais cela ne signifie pas qu’il aime ça.

Si vous le gâtez trop et qu’il ne se dépense pas assez physiquement, ce chien peut rapidement souffrir d’embonpoint. Il faut donc y faire attention. Bien qu’il soit très résistant, certaines maladies peuvent affecter le Husky : 

Prendre soin de son Husky

Le Husky est rapide, endurant et performant, c’est pourquoi il est très apprécié dans les compétitions de chiens de traîneau. Pour être en forme, vous devrez lui faire faire de l’exercice physique quotidiennement. Il aura besoin de longues balades, riches en stimulation pour être comblé. 

Il appréciera également de faire des sports canins, surtout ceux de traction, tels que le cani-vtt, le cani-cross, la cani-rando ou la cani-trottinette. De même que les activités de pistage, qui lui permettront d’utiliser son flair redoutable. 

Son environnement préféré est le jardin, si la clôture est solide et sûre bien évidemment, afin qu’il ne s’échappe pas. Sinon, il sera aussi à l’aise dans une maison. De ce fait, la vie en appartement ne lui convient pas tellement. Il a besoin de beaucoup de liberté et d’espace pour être complètement épanoui. 

Comme nous l’avons dit précédemment, même s’il est indépendant, ce chien n’apprécie pas la solitude. Pour qu’il soit vraiment heureux, vous devrez être le plus souvent possible avec lui. Si ce n’est pas possible pour vous, il faut éviter d’adopter cette race. 

Mise à part son gabarit qui peut être un frein, le Husky pourra tout à fait voyager avec vous. Il faudra tout de même qu’il ait été socialisé en amont et que vous soyez équipé pour.

Si vous choisissez cette race comme premier chien, cela peut être délicat. En effet, au vu de la difficulté à l’éduquer, il est préférable que ses maîtres soient expérimentés, sportifs et disponibles. Il ne faut pas choisir ce chien seulement pour sa beauté, vous devez être conscient du temps et du travail que vous devrez fournir. 

Alimentation du Husky

Pour bien nourrir votre toutou, vous devez avant tout bien le connaître. Bien qu’il soit très énergique, il consomme moins que la plupart des autres chiens de son gabarit. Son poids, son âge, les éventuelles maladies, et son activité physiques sont des éléments à prendre en compte pour l’alimentation de votre Husky. 

Avant de prendre compte les particularités alimentaires de votre chien, vous devez savoir que toutes les races ont besoin de minéraux et de vitamines. Il faut donc veiller à bien respecter cet aspect. Une fois ces besoins pris en compte, vous pouvez vous intéresser aux particularités de votre Husky. 

Il lui fait des croquettes plus denses en nutriments indispensables. En effet, il a besoin de moins de calories que les autres chiens pour maintenir un poids de forme. Étant adapté au froid, son corps dépense moins de calories, environ 20 % de moins qu’un chien du même gabarit avec la même activité physique. Si votre toutou ne se dépense pas beaucoup ou a été stérilisé, ses besoins caloriques seront encore moins élevés.  

Aussi, il lui faut des croquettes riches en protéines et en lipides, la quantité de ses nutriments doit être calculée en fonction de son activité journalière. Si c’est un grand sportif, vous devrez choisir des croquettes riches avec des matières grasses supérieures à 25 %, pour avoir un apport en protéines suffisants.

Il faut savoir que le Husky tolère très mal l’amidon, il possède en effet moins d’amylase (l’enzyme qui permet de digérer l’amidon) que les autres races de chien. Ses croquettes doivent donc en contenir beaucoup moins que celles des autres, environ moins de 30 %. 

C’est d’ailleurs à cause de cette intolérance à l’amidon, qu’il est conseillé de le nourrir avec une alimentation faite maison, les croquettes en contenant souvent. Celle-ci devra contenir de l’huile de colza et de poisson riche en oméga 3, une source de protéines (poisson, viande, œuf), des légumes bien cuits, un complément minéralo-vitaminique et éventuellement un peu de féculents très bien cuit comme du riz. 

Quel que soit le type d’alimentation que vous choisissez, il est préférable de servir la nourriture du Husky en plusieurs fois, 2 à 4 repas par jour et de préférence à heure fixe. Ainsi, vous éviterez les risques de mauvaise digestion, vous diminuerez la sensation de faim vu que la ration journalière est étalée et vous améliorerez son équilibre alimentaire.

La quantité de nourriture dépend de plusieurs facteurs, tels que sa santé générale, son activité physique, son poids et son âge. Pour être sûr de lui donner la bonne quantité, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire ou à un spécialiste de la nutrition animale.

Couleur & toilettage du Husky

Avec un pelage épais, la robe du Husky peut être blanche, noire, grise, sable ou de n’importe quelle autre couleur. Toutefois, les marques faciales et les taches sont caractéristiques des sujets bicolores. 

Ce chien loup mue 2 fois par an, ce changement de pelage peut durer 3 semaines ou plus. En dehors de ces périodes de forte perte, c’est une race qui ne perd pas beaucoup de poils. Toutefois, un brossage régulier, environ 1 fois par semaine, est nécessaire. Les bains et le toilettage sont à bannir, à part si votre chien est vraiment très sale. 

Seuls les poils qui couvrent les pieds ou ceux qui poussent entre les doigts peuvent être égalisés pour les chiens d’exposition. La moustache peut aussi être légèrement coupée. 

Relation du Husky avec les enfants et les autres animaux

Le Husky peut être un très bon compagnon pour les enfants et pourra s’adapter à une vie de famille. Toutefois, il est préférable que les enfants soient assez grands, car il a tendance à ignorer les plus petits. 

Plutôt mesuré avec ses congénères, ce chien s’entend habituellement assez bien avec ses semblables. La cohabitation sera d’autant plus facile, si le chiot Husky a reçu une socialisation qualitative et précoce. Néanmoins, s’il se fait attaquer, il sait très bien se défendre et il pourrait faire des dégâts. 

Malheureusement, son instinct de chasse important rend la cohabitation très difficile avec les petits animaux, tels que les chats. Mais rien n’est impossible, si les deux animaux sont habitués à grandir ensemble depuis l’enfance, ils pourraient s’entendre. 

Budget et prix du Husky

En fonction de son âge, ses origines et son sexe le prix du Husky varie entre 900 € et 1 500 €. En sachant que les plus hautes lignées peuvent être vendues jusqu’au prix de 1 700 €. 

Concernant le budget d’entretien de ce chien, il oscille aux alentours de 40 € par mois pour son alimentation et les éventuels frais de vétérinaire. 

L’assurance du Husky

Bien qu’il soit robuste, nous vous l’avons vu précédemment le Husky est prédisposé à certaines maladies, notamment des pathologies oculaires (ex : cataracte). Étant un chien de travail, il peut également se blesser au niveau des coussinets. Pour que votre toutou soit en bonne santé, une prévention efficace est essentielle. C’est en ce sens que souscrire une assurance santé pour votre chien est une solution idéale.

Que ce soit de simples visites périodiques pour des examens de santé ou une intervention suite à une blessure ou une maladie, les frais médicaux peuvent être élevés. Si élevés qu’ils peuvent peser lourd sur vos finances. 

Pour éviter les imprévus ou les gérer en toute sérénité, l’assurance santé pour animaux est parfaitement adaptée à ce chien loup. La plupart du temps, cette assurance prend en charge les frais de vétérinaire courants et les frais chirurgicaux, ainsi votre budget n’est pas affecté.

Les prix de ces assurances sont très variables d’une compagnie à une autre. Pour obtenir un devis personnalisé et des tarifs compétitifs, vous pouvez utiliser notre comparateur de mutuelles pour Husky sur notre site. Gratuit et sans engagement, c’est la solution idéale pour trouver le meilleur prix.